>>> Liste des biographies d’apiculteurs

Yves Grinand (1925-2013), maître apiculteur et républicain libre-penseur Friedrich Simon Bodenheimer (1897-1959), entomologue allemand installé en Palestine-Israël Voltaire (1694-1778), l’apiculteur de Ferney. Attentif à ses abeilles, polémiste à l’emporte-pièce Formanoir de Palteau et sa  « nouvelle ruche de bois » (1756)  Jean-Baptiste Simon (1740), contempteur de la « monarchie féminine » au sein de la ruche

>>> Liste des biographies d’apicultrices

Ellen S. Tupper (1822-1888), apicultrice américaine, éditorialiste, suffragiste tempérante, mère de 11 enfants, entrepreneure, éleveuse de reines italiennes Augustine Chambon de Montaux et son Manuel de l’éducation des abeilles (1798). Marie Armande Gacon-Dufour (1753-1835), féministe, autrice, apicultrice. Catherine Elizabeth de Curtas -« Madame Vicat » (1712-1772), apicultrice et innovatrice vaudoise 

Ellen S.Tupper (1822-1888), apicultrice américaine, éditorialiste, suffragiste tempérante, mère de 11 enfants, entrepreneure, éleveuse de reines italiennes.

La vie d’Ellen Smith Tupper n’a pas été banale. Militante tempérante et suffragiste, elle a menée de front une multitude d’activités, dont plusieurs ont été pionnières à son époque – première rédactrice en chef d’un magazine d’apiculture, première enseignante d’apiculture et membre d’une société nationale d’entomologie. Même si la fin de sa vie a étéLire la suite « Ellen S.Tupper (1822-1888), apicultrice américaine, éditorialiste, suffragiste tempérante, mère de 11 enfants, entrepreneure, éleveuse de reines italiennes. »

1942 : Première étude scientifique des abeilles et de l’apiculture en Turquie, par l’entomologue allemand installé en Palestine Friedrich Simon Bodenheimer (1897-1959).

Répartition des sous-espèces d’abeilles en Anatolie dans Bodenheimer 1942 BODENHEIMER Friedrich Simon (1897-1959) [1942] Türkiye’de Bal Arısı ve Arıcılık Hakkında Etüdler – Studies on the Honey Bee and Beekeeping in Turkey [Etudes sur les abeilles à miel et l’apiculture en Turquie], Istanbul, Numune Matbaasi, 1942, 119p. Le premier travail scientifique d’ampleur sur l’abeille mellifère etLire la suite « 1942 : Première étude scientifique des abeilles et de l’apiculture en Turquie, par l’entomologue allemand installé en Palestine Friedrich Simon Bodenheimer (1897-1959). »

Marie Armande Jeanne GACON-DUFOUR (1753-1835), féministe engagée, autrice prolifique de manuels d’économie domestique et agricole . Et apicultrice.

Marie Armande Jeanne Gacon-Dufour 1, née et décédée à Paris (1753-1835), est surtout connue à l’époque contemporaine pour ses écrits féministes, en particulier par son énergique défense du droit des femmes à l’éducation, et plus largement de la place des femmes dans les espaces privés et publics, lors des débats de la période révolutionnaire etLire la suite « Marie Armande Jeanne GACON-DUFOUR (1753-1835), féministe engagée, autrice prolifique de manuels d’économie domestique et agricole . Et apicultrice. »

Augustine Chambon de Montaux, plus connue pour sa chaufferette « l’augustine » que pour son Manuel de l’éducation des abeilles (1798), co-écrit avec son mari Nicolas, brièvement maire de Paris en 1792-1793.

Nous ne disposons d’aucun détail chronologique sur la vie d’Augustine, épouse de Nicolas Chambon de Montaux, sinon qu’elle est parfois qualifiée « d’institutrice« , et a inventé un nouveau modèle de chaufferette, l’augustine… Wikipedia.fr consacre une notice1 à son époux, le « Docteur Nicolas Chambon de Montaux (de son vrai nom Joseph Chambon, dit Nicolas Chambon ou NicolasLire la suite « Augustine Chambon de Montaux, plus connue pour sa chaufferette « l’augustine » que pour son Manuel de l’éducation des abeilles (1798), co-écrit avec son mari Nicolas, brièvement maire de Paris en 1792-1793. »

XVIe s. – Les abeilles de Moscovie, ou l’apiculture de forêt, sur des gravures de la célèbre Cosmographie universelle de Sebastian Münster

Les abeilles de Moscovie, ou l’apiculture de forêt – et ses ours Les milliers de pages de la Cosmographie universelle de Sebastian Münster, dans ses nombreuses éditions en différentes langues à partir de 1544, sont illustrées de cartes générales ; de plans et de vues panoramiques de villes en pleine ou double page; de gravures de personnagesLire la suite « XVIe s. – Les abeilles de Moscovie, ou l’apiculture de forêt, sur des gravures de la célèbre Cosmographie universelle de Sebastian Münster »

1372 – Le roi de France Charles V le Sage fait traduire et enluminer pour sa Librairie le «Bien universel des mouches à miel »,   rédigé vers 1260 par le dominicain du Brabant Thomas de Cantimpré.

En 1372, le roi de France Charles V le Sage commande une traduction enluminée de Thomas de Cantimpré pour la Librairie royale En 1367, Charles V reconstruit le Louvre et y fait transporter ses livres, auparavant placés dans le palais de la Cité. Sa bibliothèque prend alors une autonomie de fait par rapport aux autresLire la suite « 1372 – Le roi de France Charles V le Sage fait traduire et enluminer pour sa Librairie le «Bien universel des mouches à miel »,   rédigé vers 1260 par le dominicain du Brabant Thomas de Cantimpré. »

Yves Grinand (1925-2013), maître apiculteur et républicain libre-penseur

Nous rendons ici hommage à Yves « Yvon » Grinand, qui nous a initié à l’apiculture dans les années 1960-1970, dans ses ruchers de Villebois en Bugey (Ain), et à son épouse Andrée… Dans les années 1960-1970, Yves Grinand a filmé quelques séquences d’apiculture à des fins pédagogiques. Elles ont été réunies en 2020 par sa filleLire la suite « Yves Grinand (1925-2013), maître apiculteur et républicain libre-penseur »

« Madame Vicat » (Catherine Elizabeth de Curtas), apicultrice et innovatrice vaudoise (1712-1772)

« Madame Vicat » (Catherine Elizabeth de Curtas), apicultrice vaudoise (1712-1772) Catherine Elizabeth de Curtas (1712-1772) est plus connue sous son nom « d’épouse de M.Vicat, professeur en Droit à Lausanne ». « Madame Vicat » est une des rares apicultrices des Lumières dont on ait gardé la trace écrite, à la fois par sa correspondance, par ses articles, et parLire la suite « « Madame Vicat » (Catherine Elizabeth de Curtas), apicultrice et innovatrice vaudoise (1712-1772) »

Voltaire (1694-1778), l’apiculteur de Ferney. Attentif à ses abeilles, mais parfois polémiste à l’emporte-pièce.  

En 1764, Voltaire publie anonymement à Genève (et non à Londres comme indiqué sur le frontispice) , sous le titre de Dictionnaire philosophique portatif, Le Dictionnaire philosophique ou La Raison par alphabet , vecteur de promotion de ses idées philosophiques, morales, politiques et religieuses. Il contient une entrée « Abeilles » que nous étudions par ailleurs. EnLire la suite « Voltaire (1694-1778), l’apiculteur de Ferney. Attentif à ses abeilles, mais parfois polémiste à l’emporte-pièce.  « 

1756 – Le destin européen de la «Nouvelle construction de ruches de bois» de l’apiculteur français Guillaume Louis Formanoir de Palteau (1712-1785)

Guillaume Louis Formanoir de Palteau est né en 1712 au château de Palteau, près de Sens (Yonne) et vraisemblablement décédé en 1785 1. Il est membre, à partir de 1749, de l’Académie royale des Sciences, Arts et Belles-Lettres d’Auxerre (1749-1772). Il est alors «premier commis du bureau des vivres de la Généralité de Metz ». PropriétaireLire la suite « 1756 – Le destin européen de la «Nouvelle construction de ruches de bois» de l’apiculteur français Guillaume Louis Formanoir de Palteau (1712-1785) »

Jean-Baptiste Simon, un avocat et apiculteur parisien contempteur, au milieu du XVIIIe siècle, de la « monarchie féminine » au sein de la ruche, et défendu par Voltaire.

En 1740, l’avocat au Parlement de Paris Jean-Baptiste Simon1 publie (anonymement) à La Haye, chez Pierre de Hondt, la première édition de : « Le Gouvernement admirable, ou la République des abeilles avec les moyens d’en tirer une grande utilité ». Un manuel de « bon gouvernement des abeilles »  en 51 chapitres –« vous ne trouverez dans ce livre ni érudition,Lire la suite « Jean-Baptiste Simon, un avocat et apiculteur parisien contempteur, au milieu du XVIIIe siècle, de la « monarchie féminine » au sein de la ruche, et défendu par Voltaire. »