Nous avons présenté un poster au 10ème congrès apicole d’Iran, à Karaj, sur les grandes étapes de la mondialisation d’Apis mellifera, le 22 janvier 2020

NB: les tensions politiques du moment en Iran nous ont empêché d’être présent physiquement au congrès de Karaj, sinon à travers notre poster, présenté le 23 janvier par notre collègue Pegah Valizadeh, docteure en Biologie et immunologie de l’abeille, professeure-assistante au Département de la recherche sur l’abeille mellifère de l’Animal Science Research Institute of Iran (ASRI),Lire la suite « Nous avons présenté un poster au 10ème congrès apicole d’Iran, à Karaj, sur les grandes étapes de la mondialisation d’Apis mellifera, le 22 janvier 2020 »

Conférence-débat sur « L’abeille, les pollinisateurs et la biodiversité » à la Bibliothèque municipale de Lyon Ve, le 26 septembre 2019

L’abeille, sentinelle de l’environnement. De la mondialisation de l’abeille européenne à la crise de la biodiversité Résumé de la conférence introductive au débat / Emportée par les colons, l’abeille mellifère d’Europe (Apis mellifera mellifera) a conquis le monde entier à partir du XVIe siècle. Conquête de l’Ouest :  Amériques, Japon, Chine, Océanie. Conquête de l’Est :  AsieLire la suite « Conférence-débat sur « L’abeille, les pollinisateurs et la biodiversité » à la Bibliothèque municipale de Lyon Ve, le 26 septembre 2019″

La ruche est-elle « le modèle d’une société bien policée », comme le pensait l’agronome huguenot Olivier de Serres au XVIe siècle? Conférence à la Société Centrale d’Apiculture, Paris, le 22 janvier 2011

Conférence à la Société Centrale d’Apiculture,Paris, Crédit Municipal, le 22 janvier 2011 Résumé: Jusqu’au Siècle des Lumières (XVIIIe s.), l’idée que l’exercice du pouvoir est lié au sexe masculin repose sur un constat de fait, mise en oeuvre de l’ordre naturel et divin du monde. Il est donc logique que ce modèle humain soit projetéLire la suite « La ruche est-elle « le modèle d’une société bien policée », comme le pensait l’agronome huguenot Olivier de Serres au XVIe siècle? Conférence à la Société Centrale d’Apiculture, Paris, le 22 janvier 2011 »