La Fédération internationale des associations d’apiculteurs (APIMONDIA) condamne l’invasion de l’Ukraine par la Russie, et annule son 47e congrès mondial qui devait se tenir à Oufa (République du Bachkortostan, Fédération de Russie) en septembre 2022. Le congrès est transféré à Istanbul.


La Fédération internationale des associations d’apiculteurs (APIMONDIA, créée en 1897) condamne l’invasion de l’Ukraine par la Russie, et annule en conséquence le 47e congrès mondial qui devait se tenir à Oufa (République du Bachkortostan, Fédération de Russie) en septembre 2022.

Communiqué du Bureau exécutif d’Apimondia, 7 mars 2022 :

« The Executive Board of Apimondia voted unanimously this week to cancel the Apimondia Congress planned for September 2022 in Ufa Russia. We condemn the invasion of Ukraine by Russia. Please know that we heard all your voices during these trying days. We are looking forward to organising a great Apimondia Congress in Santiago Chile in 2023, when beekeepers and researchers from every nation will once again be able to meet. […] »

Source : https://www.apimondia.org/latest/apimondia-congress-2022

Le 23e congrès mondial d’Apimondia avait été organisé à Moscou en 1971. L’Ukraine, grand pays apicole, avait organisé le 43e congrès mondial en 2013, à Kyiv (Kiev)1. Le choix de la Russie comme pays organisateur, avec Oufa comme ville d’accueil, avait été voté à Istanbul en 2017, pour une tenue du congrès en septembre 2021, pour marquer le 50e anniversaire du congrès de 1971. L’épidémie de covid-19 avait entraîné le report d’un an du congrès de Oufa, en septembre 2022.

Le 47e congrès est donc déporté à Istanbul du 24 au 28 août 2022. La métropole turque avait déjà organisé, avec succès, le 45e congrès Apimondia en septembre 2017.



Pièces jointes 

* Quelques éléments sur le congrès de Kyiv (Kiev) en 2013: https://www.apimondia.org/congress-2013.html

* Le dossier du congrès d’Oufa 2022, annulé.


NOTE

1/Malgré la bonne volonté de ses organisateurs et organisatrices, ce congrès ukrainien a marqué les participants par sa logistique chaotique – qui renvoyait pour partie aux tensions politiques d’alors dans le pays. Mais aussi au degré de corruption et d’impéritie de plusieurs administrations, en particulier du côté du service des douanes.